Black Movie 20-29.1.17

Tables rondes et rencontres

Les tables rondes que nous vous proposons cette année sont le fruit de collaborations avec des entités amies de Black Movie: le Mapping Festival et la Librairie du Boulevard.

Avec la première nous prendrons part à une discussion prolongeant les réflexions philosophiques et technologiques de Werner Herzog dans le documentaire Lo and Behold, Reveries of the Connected World. Avec la seconde, nous partirons à la rencontre d’un témoin passionnant de l’histoire de l’Algérie : Malek Bensmaïl, réalisateur de Contre-Pouvoirs.

À ces deux événements s’ajoute une soirée d’information et une verrée d’amicale autour de l’évolution du projet Ciné Guimbi à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso), dont la première salle devrait être inaugurée en juin 2017 !

Lo and Behold: Grandeur et Décadence d’un Monde Connecté

Fonction:Cinéma
samedi 28.01.2017
17h30
entrée libre

Table ronde avec Manuela de Barros, philosophe et théoricienne des arts, maîtresse de conférences (Université Paris 8), et Patrick Gyger, directeur du Lieu unique (Nantes). Modération: Ana Ascencio, directrice artistique du Mapping Festival.

Dans le documentaire Lo and Behold, Reveries of the Connected World, Werner Herzog initie une série de conversations sur les différents aspects d’une société hyperconnectée et dépendante de sa relation à Internet. Le célèbre réalisateur aborde autant les aspects fascinants que les à-côtés effroyables d’une révolution technologique qui a profondément et durablement impacté le fonctionnement de notre temps.

Au détour d’un entretien, le scénario catastrophe d’une coupure brutale du web à l’échelle planétaire est évoqué. Selon certaines expertises, l’humanité subirait alors une régression inouïe, digne des films d’anticipation les plus spectaculaires.

Dans le cadre des projections de Lo and Behold organisées en partenariat avec le Mapping Festival , cette table ronde avec Manuela de Barros et Patrick Gyger permettra de revenir sur les liens étroits de ce monde connecté à l’extrême, et les conséquences de leur possible rupture.

Manuela de Barros est philosophe et théoricienne des arts. Maîtresse de conférences (Université Paris 8), essayiste, conférencière, ses travaux portent sur les modifications biologiques, anthropologiques et environnementales liées aux technosciences, les passages entre la science et la création fictionnelle, et l’esthétique.

Patrick Gyger est auteur et curateur suisse. Directeur de 1999 à 2011 de la Maison d'Ailleurs, musée de la science-fiction, de l'utopie et des voyages extraordinaires à Yverdon-les-Bains, il est actuellement directeur du Lieu unique, scène nationale de Nantes.

Contre-Pouvoirs: la plume est-elle plus forte que l’épée ?

Librairie du Boulevard
vendredi 27.01.2017
18h
entrée libre

Table ronde et rencontre avec Malek Bensmaïl, réalisateur.
Modération: Benito Perez, co-rédacteur en chef du journal Le Courrier.
Organisée en collaboration avec la Librairie du Boulevard.

Le documentaire Contre-Pouvoirs est le dernier d’une longue série de films réalisés par Malek Bensmaïl sur son pays d’origine. Dans ce dernier, il observe le fonctionnement du quotidien El Watan, sur fond d’élection présidentielle contestée par les opposants à un nouveau mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Et questionne au passage le rôle d’une presse qui, durant les années de guerre civile, était considérée en Algérie comme un ennemi à abattre. Aujourd’hui la violence dirigée contre elle n’est plus la même. Quelle place peut désormais occuper un journal indépendant tel que El Watan ? Celle du 4ème pouvoir, ou celle du contre-pouvoir ?

Malek Bensmaïl est né à Constantine en Algérie en 1966. Depuis ses études de cinéma à Paris et sa formation aux studios Lenfilm à Saint-Pétersbourg, il s’est consacré à la réalisation de documentaires. Tous ses films sont liés à l’histoire de son pays.

Ciné Guimbi : bientôt l’ouverture de la première salle !

Fonction:Cinéma
mardi 24.01.2017
19h
entrée libre

Dès 2013, le Festival Black Movie s’est associé au formidable mouvement de soutien pour la réouverture du Ciné Guimbi à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso), ville d’un million d’habitants sans aucune salle de cinéma. Le projet ambitieux, construire 2 salles sur le site d’un ancien cinéma en plein air, a beaucoup évolué cette dernière année, et les fondations puis les murs de la première salle existent désormais!

L’inauguration de cette première salle est prévue pour juin 2017et le Festival Black Movie à l’honneur d’y être associé.

Le public genevois a aussi pris part à cette belle aventure et nous souhaitons vous faire part du contenu de la semaine d’ouverture ainsi que des activités qui s’y dérouleront par la suite. En attendant… le crowfunding continue. Nous vous convions à une soirée d’information, suivie d’une verrée amicale en présence du porteur du projet Berni Goldblat.