Sections

Happy Birthday !
Le choix des maîtres
Prix de la Critique
Flirts avec le fantastique
Sans foi ni loi
Nouvelles cinématographiques
Carte blanche au BIFF
Petit Black Movie pour adulte
A suivre ...
Petit Black Movie
HAPPY BIRTHDAY
15 ans pour toujours !


Quinze ans déjà que nous avons repris les rênes du vaisseau Black Movie, navire amiral rutilant d’idées pelliculaires devenu rendez-vous cinéphile incontournable. Quinze ans que nous réussissons le pari année après année de tenir les chevaux de plus en plus nombreux sans jamais lâcher du lest !

Quinze ans, c’est l’occasion de regarder sans nostalgie dans le rétroviseur et de se pencher sur le chemin parcouru. 1999, la reprise : le virage est immédiat et la boussole dirigée uniquement sur le cinéma, celui de l’Afrique, de l’Asie et de l’Amérique latine tout d’abord, puis progressivement, sur le cinéma d’auteur DU MONDE ENTIER. Toujours à l’écoute des pulsations de la planète, Black Movie a navigué avec flair, s’adaptant aux mouvements esthétiques et à ceux de la mondialisation de la production, tout en restant fidèle aux auteurs : la preuve en images avec le programme rétrospectif HAPPY BIRTHDAY, composé de NOS quinze films préférés parmi tous ceux programmés, 5 cartes blanches à 5 de nos auteurs fétiches, une expo des portraits des invités du festival, un jeu de piste loufoque à travers l’édition 2014… et 8 autres sections plus originales et inspirées les unes que les autres !
Black Movie 2014 : édition feu d’artifice, foisonnante et délurée. Ceci est une promesse.

Quinze ans, c’est aussi l’occasion de se regarder dans le miroir : Black Movie et son âme adolescente, pure, rebelle, curieuse, festive, intransigeante et exigeante, en mutation permanente, sûre de ses choix, parfois un peu maladroite, mais tellement convaincue que le monde du cinéma doit être accessible et partagé.

Quinze ans ! Belle occasion de laisser son regard se perdre dans le futur et tenter de s’imaginer adulte. Quelles perspectives à moyen et à long terme ? Nous sommes à la veille d’une nouvelle convention avec la Ville et l’État de Genève : quels moyens ces partenaires sont-ils prêts à nous octroyer, nous qui avons su faire grandir cette manifestation, la rendre incontournable dans le calendrier du cinéphile, la faire connaître de par le monde ? Cette reconnaissance doit dès demain se traduire par des moyens accrus, au risque de voir le festival péricliter. Regarder vers l’avenir, c’est constater que l’heure est décisive et qu’il est urgent pour le festival de trouver des moyens adaptés à sa dimension.

Mais quinze ans, c’est surtout l’occasion de se mirer dans la boule à facette, de faire la fêêêête encore et toujours, de s’empailleter, de goûter aux cocktails très hard ou encore de se décolorer une mèche ou deux… Cette année encore les surprises ne manqueront pas au Belinda B, lieu central et désormais mythique des nuits blanches de Black Movie.

Alors, sifflez dans les trompettes, tambourinez sur les tambours, faites péter les bouchons de champagne, que pleuvent confettis et serpentins, que riffent les guitares, NOUS VOICI, VOUS VOILÀ ! Venez souffler les bougies avec nous parce qu’une fête sans invités n’est pas une fête, parce qu’on a quinze ans et que c’est à la vie à la mort, QUINZE ANS POUR TOUJOURS !