Panier
Festival international de films indépendants
Genève
22 – 31.01.2021
Festival international de films indépendants
Genève
22 – 31.01.2021

À suivre…

Tsai Ming-Liang étirant le temps d’une rencontre charnelle à Bangkok (Days), Rehad Desai enquêtant à l’américaine sur la corruption entourant l’ancien président sud-africain Jacob Zuma (How to Steal a Country), Teboho Edkins scénarisant un western dans lequel s’affrontent des épiciers chinois et des bergers sotho (Days of Cannibalism), Sion Sono filmant le cinéma dans le cinéma et des filles, des filles et encore des filles (Red Post on Escher Street), Joël Akafou narrant les tentatives d’immigration d’un jeune Ivoirien rencontré au détour de son film précédent (Traverser), Hong Sangsoo chorégraphiant les doutes d’une femme momentanément débarrassée de son mari (La Femme qui s’est enfuie), Rodrigo Sepúlveda adaptant un roman culte queer sur fond de dictature (Tengo miedo torero), Felipe Bragança s’amusant des aventures d’un héros maudit au Brésil (Um Animal Amarelo) et enfin Adilkhan Yerzhanov créant une amazone pop et justicière dans l’arrière-pays kazakh (Ulbolsyn).
En plus de ce programme étincelant, nous avons l’immense privilège de reprogrammer Los años de Fierro de Santiago Esteinou (BM15), à l’occasion de la libération de son protagoniste principal, César Fierro, qui, après près de 40 ans passés dans le couloir de la mort, cherche à récolter des fonds pour que son procès puisse être enfin révisé.