Panier
Festival international de films indépendants
Genève
Festival international de films indépendants
Genève
21 – 30.01.2022

Conférences et tables rondes

Notre programme de conférences et tables rondes permet à notre public de nourrir sa passion et de creuser la matière du cinéma ainsi que de mener, à partir des films, des réflexions sur des enjeux sociaux actuels. Ces événements sont l’occasion de convier des chercheur·euse·s, des expert·e·s, des praticien·ne·s en tout genre ainsi que des réalisateur·rice·s autour de thématiques cinématographiques ou de société.
Cette année, cinq événements vous sont proposés : une table ronde pour comprendre l’engagement civique et politique de la jeunesse d’aujourd’hui, une conférence pour questionner la nature de l’engagement humanitaire, une discussion autour des enjeux de la patrimonialisation de la rumba congolaise, une conférence sur le travail du réalisateur chinois Wang Bing et une conférence au sujet du rôle du cinéma hongkongais dans la résistance.

Wang Bing, un homme seul face à la Chine

En marge de l’exposition Wang Bing, l’œil qui marche présentée au Centre de la photographie Genève, Bertrand Bacqué, professeur associé à la HEAD, et Dominique Païni, critique et commissaire d’exposition, échangeront autour de l’œuvre de Wang Bing – figure majeur du cinéma contemporain – autant sur sa pratique plastique que cinématographique.
Le cinéaste est familier de Black Movie, lequel a montré la plupart de ses films depuis 2004 et l’a invité en 2015 à l’occasion d’une rétrospective sélective.

Samedi 22.01.2022 à 18:00
Centre de la photographie Genève

Quel engagement politique pour les jeunes ?

Ces dernières années, de nombreux·euses jeunes ont démontré une force d’engagement citoyen remarquable. Paradoxalement, en Suisse, cet élan engagé et parfois contestataire ne semble pas se répercuter dans les urnes.
En lien avec le documentaire Après ta révolte, ton vote, de Kiswendsida Parfait Kaboré (Burkina Faso), une table ronde a lieu sur l’engagement de la jeunesse en Suisse et ailleurs.

Lundi 24.01.2022 à 18:30
Fonction : Cinéma

Le voyage humanitaire, entre idéal d’altruisme et réalité

L’imaginaire humanitaire en fait rêver plus d’un·e. À l’échelle internationale, les opportunités de volontourisme, de « voyage humanitaire », sont nombreuses. Toutefois, elles font également l’objet de doutes quant à leur visée altruiste et leur impact sur le terrain pour les bénéficiaires de l’aide.
Le film Întregalde soulève judicieusement ces questions et sa projection au festival sera l’occasion de discuter des enjeux du volontourisme et des représentations sociales du travail humanitaire.

Mardi 25.01.2022 à 18:30
Fonction : Cinéma

Hong Kong blackout – La rétrocession vue à travers le cinéma hongkongais

En parallèle de la section Hong Kong blackout retraçant l’histoire de la rétrocession vue à travers le prisme du cinéma, cette conférence menée par Bastian Meiresonne, spécialiste du cinéma asiatique, reviendra autant sur des films mondialement connus, que sur des films plus obscurs à l’aide d’extraits et d’anecdotes à foison pour accompagner la rétrospective dédiée du festival.

Mercredi 26.01.2022 à 18:30
Fonction : Cinéma

Rumba congolaise et enjeux de l’inscription au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

A l’occasion de la projection du documentaire The Rumba Kings, nous vous invitons à en apprendre plus sur la rumba congolaise – genre musical majeur du continent africain qui a récemment fait l’objet d’une inscription au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO – aussi bien d’un point de vue musical que socio-politique, ainsi qu’à discuter des enjeux de la patrimonialisation, à en questionner les objectifs et les intérêts.

Jeudi 27.01.2022 à 18:30
Fonction : Cinéma


Wang Bing, un homme seul face à la Chine

Intervenants :

Dominique Païni – critique et commissaire d’exposition

Bertrand Bacqué – professeur associé HES au département cinéma de la HEAD

« Découvert en 2004 avec Tiexi Qu (À l’ouest des rails), Wang Bing fait partie de cette sixième génération de cinéastes chinois qui éclot après Tienanmen. Porté par la révolution numérique des années 2000, il n’a cessé de travailler discrètement, sans autorisation, seul ou avec une équipe ultra-réduite. Du documentaire à l’installation, en passant par la fiction, ses œuvres solidement documentées donnent inlassablement à voir les laissé·e·s-pour-compte de la modernisation chinoise et les oublié·e·s de l’histoire, nous livrant autant de « monuments ».
Le Festival Black Movie accueille l’exposition Wang Bing, l’œil qui marche et, à cette occasion, le commissaire d’exposition Dominique Païni nous rejoindra pour échanger sur la création de cette installation immersive et explorer plus en profondeur l’œuvre du cinéaste. »
Bertrand Bacqué

Infos pratiques

Centre de la photographie Genève
samedi 22.01.2022 18:00

Quel engagement politique pour les jeunes ?

Intervenant·e·s :

Vanessa Juarez – Doctorante en psychologie sociale, laboratoire de psychologie sociale, UNIL (UNILaPS)

Kiswendsida Parfait Kaboré – Réalisateur de Après ta révolte, ton vote

Ira Differding – Cheffe du domaine engage.ch, Fédération suisse des parlements des jeunes (FSPJ)

Elodie Hefti – membre de la Grève du climat Genève

Prof. Didier Péclard – Professeur associé de science politique et directeur du master en études africaines, UNIGE

Modération :

Catherine Carron – Responsable de la Suisse romande et du Tessin au Campus pour la démocratie

Ces dernières années, de nombreux·euses jeunes ont démontré un désir et une force d’engagement citoyen remarquable, notamment dans le cadre de la lutte pour le climat. Paradoxalement, en Suisse, cet élan engagé et parfois contestataire ne semble pas se répercuter dans les urnes. La politique et le processus démocratique « classiques » sont-ils difficiles à investir pour les jeunes ? Cette forme de participation est-elle trop éloignée de leurs idéaux ? De quelle nature est leur engagement et quel sens lui donnent-il·elle·s ? Après ta révolte, ton vote, de Kiswendsida P. Kaboré, nous plonge dans le quotidien de jeunes burkinabè qui s’engagent pour promouvoir la participation au vote lors des élections présidentielles de 2015. Ce documentaire sera l’occasion d’une discussion sur l’engagement de la jeunesse en Suisse et ailleurs.

Infos pratiques

Fonction : Cinéma 
lundi 24.01.2022 18:30

Le voyage humanitaire, entre idéal d’altruisme et réalité

Intervenant·e·s :

Caroline Abu Sa’da – Directrice de l’association SOS Méditerranée Suisse

Davide Rodogno – Responsable des programmes interdisciplinaires et professeur d’histoire et politique internationale, IHEID

L’imaginaire humanitaire en a fait et en fait rêver plus d’un·e. À l’échelle internationale, les opportunités de volontourisme, de voyage « éthique », « solidaire » ou, plus communément, de « voyage humanitaire », sont nombreuses. Ce type d’expérience est socialement valorisé et jouit d’une grande popularité, en particulier auprès de jeunes étudiant·e·s à la recherche d’une expérience « significative ». Toutefois, il fait également l’objet de doutes quant à sa visée altruiste et son impact sur le terrain pour les bénéficiaires de l’aide. Le film Întregalde soulève judicieusement ces questions et sa projection au festival sera l’occasion de discuter des enjeux du volontourisme et des représentations sociales du travail humanitaire.

Infos pratiques

Fonction : Cinéma 
mardi 25.01.2022 18:30

Hong Kong blackout – La rétrocession vue à travers le cinéma hongkongais

Intervenant :

Bastian Meiresonne – Spécialiste du cinéma asiatique

« 19 décembre 1984. La signature de la déclaration sino-britannique résonne comme un coup de tonnerre dans l’archipel hongkongais. Après des années de tractations secrètes, le gouvernement du Royaume-Uni entérine la future rétrocession datée au 1er juillet 1997 des territoires hongkongais à la Chine. L’onde de choc de l’accord résonne jusque dans les milieux culturels, l’art devient l’un des vecteurs d’expression des craintes du peuple.
Le cinéma hongkongais est à son apogée dans les années 1980. Si les films traitant directement de la rétrocession sont plutôt rares, nombreux sont ceux qui l’abordent de manière détournée : un simple plan d’une plaque immatriculée 01/07/97, des dialogues ou des histoires d’exil de personnages craignant l’avenir suffisent à l’évoquer.
À l’approche de la date fatidique, la rétrocession devient un sujet de préoccupation pour de nombreux réalisateur·rice·s, parmi lesquels Wong Kar-Wai, Johnnie To et Fruit Chan. Parallèlement, on assiste à un regain de popularité des genres ayant assuré le succès du cinéma hongkongais par le passé, films d’arts martiaux en costumes ou mélodrames nostalgiques, dans une volonté de souligner la singulière identité locale.
« Hong Kong blackout » retracera l’histoire de la rétrocession vue à travers le prisme du cinéma. La conférence reviendra autant sur des films mondialement connus, que sur des métrages (nanaresques) plus obscurs à l’aide d’extraits et d’anecdotes à foison pour accompagner la rétrospective dédiée du festival. »
Bastian Meiresonne

Infos pratiques

Fonction : Cinéma 
mercredi 26.01.2022 18:30

Rumba congolaise et enjeux de l’inscription au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO

Intervenant·e·s :

Florence Graezer Bideau – Maître d’enseignement et de recherche au Collège des humanités et à la section d’architecture de l’EPFL

Petit Bizet – fondateur de la Société des Ambianceurs et gérant du Centre Culturel Brazzaville

Modération :

Roderic Mounir – Journaliste à Le Courrier

Le documentaire The Rumba Kings retrace l’émergence de la rumba congolaise, son évolution et son rôle politique et social dans le contexte colonial. Ce genre musical majeur du continent africain a récemment fait l’objet d’une inscription au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO après une campagne officielle menée par les deux Congo, ravivant ainsi ses enjeux politiques, historiques et culturels. A l’occasion de la projection du film, nous vous invitons à en apprendre plus sur ce genre musical, aussi bien d’un point de vue musical que socio-politique, ainsi qu’à discuter des enjeux de la patrimonialisation, à en questionner les objectifs et les intérêts, en compagnie de Florence Graezer Bideau, spécialiste des enjeux du patrimoine et Petit Bizet, fondateur de La Société des Ambianceurs et gérant du Centre Culturel Brazzaville.

Infos pratiques

Fonction : Cinéma 
jeudi 27.01.2022 18:30