Black Movie
Festival International de films
indépendants, Genève
16-25.01.15


 

Black Movie 2015, Paint it Black !

Dans un mouvement lent et inexorable, la vague aux pigments noirs s’apprête à déferler 10 jours durant sur les écrans et dans les esprits avides de nouvelles fraîches forgées dans l’imaginaire des réalisateurs les plus inventifs du moment.

Black Movie 2015, c’est tout d’abord une déferlante chinoise avec la rétrospective consacrée au cinéaste de l’immersion Wang Bing, qui pose son regard affûté sur les oubliés de la Chine capitaliste pour dresser en 6 films fleuves un portrait saisissant de la survie.
Plus à l’est, hommage est rendu à la nouvelle vague nippone des années 1960 avec trois bijoux de l’époque présentés en pellicule 35mm tandis que les couleurs saturées des 40 affiches originales de l’Art Theatre Guild (ATG) à l’origine du mouvement éclabousseront les murs de la Halle Nord.
Plus au sud, le Petit Black Movie se teintera des mille nuances du Brésil avec un focus spécial sur l’animation auriverde et des ateliers encore inédits.

Mais le corps du programme est de couleur noire, et sa texture émotionnelle, avec 50 films qui s’adressent avant tout à nos sens aiguisés par les tumultes du monde ! Black Movie redessine la planche anatomique de pied en cap, avec les films cœur, du cerveau, du nez, de la main, du pied, de l’œil, du sexe ou encore des tripes, sans oublier des microbes qui pullulent.

Ce corps sera habillé de la tête aux pieds par l’installation hommage à Twin Peaks conçue par l’artiste Cetusss. Vous pourrez vous prendre en photo avec votre chien préféré ou encore manger des donuts fourrés à vous en faire péter le bide, sans oublier de fouler la mythique et microscopique piste du Gunbalow, bar du festival 2015.

Alors si vous entrez dans le Black Lodge et pensez que l’apocalypse est proche, siam no a nu sproc te no tuev el reguob, no a nu tirpse te no tuev resnep srola zegnolp snad sel sellas serucsbo ceva suon !