logo blackmovie
english



Ce site est optimisé pour les dernières versions de Firefox, Google Chrome, Safari et Internet Explorer(ie9).





Prochaine édition : 18 au 27 janvier 2019


Invités de l'édition 2018
Photographies Black Movie: Mehdi Benkler


News :


[2018-11-05] DU GRAND CINEMA POUR LES PETITS: NOVEMBRE 2018
« TERRE »...
Après 5 éditions et 20 séries de projections axées sur des territoires (Russie, Japon, Brésil, etc.) ou plus spécifiquement des auteurs (Walt Disney, Hermína Týrlová, Yu Zheguang, etc.), les Automnales du Petit Black Movie jouent la carte du changement et proposent en 2018 une programmation thématique qui célèbre la nature et les êtres vivants en consacrant les quatre éléments que sont l’eau (septembre), l’air (octobre), la terre (novembre) et la neige (décembre).

En novembre, on pose le pied au sol avec un programme tout sauf terre-à-terre : on se terre pour se protéger et se blottir, on déterre des os mystérieux et on enterre un bonbon dans l’espoir de voir surgir un arbre à friandises ! Une invitation à cultiver ses rêves et vaincre ses peurs.

Le dénominateur commun des films de ce programme - outre le rapport à la Terre - est la détermination des personnages qui avancent envers et contre tous en usant de la ruse et de l’imagination. Ainsi, les enfants qui s’animent dans The New Species, The Candy Tree et Tigres à la queue leu leu font fi des limites fixées par les adultes pour faire des découvertes extraordinaires, le petit tigre de Little Shimajiro apprend au fil de ses aventures l’importance de la gentillesse et de l’altruisme, le mini-bucheron de The Tree Thief se découvre un engagement écologique et l’animal chou-velu de Fruits of Clouds, en surmontant sa peur de l’inconnu, fait une trouvaille merveilleuse qui profitera à toute sa communauté.

Ce programme original Petit Black Movie se distingue une nouvelle fois par sa diversité géographique (se succèdent des films en provenance d’horizons aussi variés que le Japon, l’Inde, l’Iran, la Tchéquie et la France) et technique (films réalisés en animation en volume de figurines, papier découpé ou dessins à la main).

Plus d’infos (horaires, lieux) sur notre site dans la section
« Automnales jeune public ».

[2018-10-02] DU GRAND CINEMA POUR LES PETITS: OCTOBRE 2018 « AIR »...
Après 5 éditions et 20 séries de projections axées sur des territoires (Russie, Japon, Brésil, etc.) ou plus spécifiquement des auteurs (Walt Disney, Hermína Týrlová, Yu Zheguang, etc.), les Automnales du Petit Black Movie jouent la carte du changement et proposent en 2018 une programmation thématique qui célèbre la nature et les êtres vivants en consacrant les quatre éléments que sont l’eau (septembre), l’air (octobre), la terre (novembre) et la neige (décembre).

En octobre, on lève les yeux au ciel pour mieux apercevoir les joyeux spécimens qui virevoltent dans les airs : un bambin taquin voltigeant dans un monde en feutrine, un oiseau pantouflard qui a du mal à quitter le nid parental, un vaillant jeune homme qui défie les nuages pour sauver son village, et même des fourmis voyageuses… en montgolfière !

Au-delà de la thématique commune de l’Air - autour du ciel et de la faculté de voler – les films abordent des thèmes essentiels pour le jeune public (et les spectateurs en général). Ainsi, Nimbus est porteur d’un message écologique sur les dangers de la surconsommation et de l’épuisement des ressources naturelles, Jäälind évoque les relation parents-enfant et le moment où l’émancipation oblige à se débrouiller seul, et Le voyage en ballon parle de voyage, de découverte de l’inconnu et d’ouverture aux autres, malgré la différence. Des films qui, outre le plaisir immédiat qu’ils procurent, peuvent conduire à une réflexion et une discussion.

Les quatre films du programme bénéficient d’une réalisation exceptionnelle et emploient des techniques d’animation aussi variées qu’originales : papier découpé (des éléments dessinés, découpés puis animés image par image) pour Le voyage en ballon, dessins à la main sur papier pour Jäälind (avec des personnages tout à fait surprenants !), animation de feutrine découpée pour The Flying Boy, et mélange d’éléments naturels en volume et de dessins à l’ordinateur pour le superbe Nimbus. Un véritable régal pour les yeux !

Plus d’infos (horaires, lieux) sur notre site dans la section
« Automnales jeune public ».

[2018-09-12] DU GRAND CINEMA POUR LES PETITS: SEPTEMBRE 2018 « EAU »...
Après 5 éditions et 20 séries de projections axées sur des territoires (Russie, Japon, Brésil, etc.) ou plus spécifiquement des auteurs (Walt Disney, Hermína Týrlová, Yu Zheguang, etc.), les Automnales du Petit Black Movie jouent la carte du changement et proposent en 2018 une programmation thématique qui célèbre la nature et les êtres vivants en consacrant les quatre éléments que sont l’eau (septembre), l’air (octobre), la terre (novembre) et la neige (décembre).

Cela permet au sein d’une même séance d’aborder plusieurs facettes d’un thème à travers le prisme de différentes cultures. Ainsi, le programme Terre (novembre) évoquera le rapport au sol, à la culture et à la fertilité dans des pays aussi variés que la France, l’Inde, l’Iran, la Tchéquie et le Japon ! Les films présentés traiteront également de sujets essentiels pour les jeunes spectateurs (écologie, rapports parents-enfant, vaincre ses peurs,...) et ouvriront ainsi des discussions avec leurs parents ou leur entourage.

Le choix des éléments naturels comme ligne de programmation résulte d’un désir d’offrir une alternative au quotidien urbain, de permettre aux spectateurs de s’évader le temps d’une séance vers le calme et la douceur de la nature.

En ce début d’automne, le programme Eau explore les diverses vocations du milieu aquatique: à la fois berceau des poissons, pieuvres et autre faune sous-marine et terrain de jeu des marins et conquistadors, mais surtout source inconditionnelle de vie. Un très beau moment à partager entre matelots !

Plus d’infos (horaires, lieux) sur notre site dans la section
« Automnales jeune public ».




Palmarès de la 19ème édition du Festival Black Movie :

Prix de la Critique
ex-aequo Scaffolding de Matan Yair et Silent Mist de Miaoyan Zhang

Prix du Public
Les Bienheureux de Sofia Djama

Prix Payot du Petit Black Movie
Running Lights de Gediminas Siaulys

Prix des Jeunes
Machines de Rahul Jain

Prix des Enfants
Barber’s Cut d’Eddie Anavi